28 janvier 2010

Sans Nom

Tes lèvres sont une amante, elle trompe mes sens, me pousse dans l'absolu de l'instant - je ne cesse de te désirer, de m'inspirer de tes formes sensuelles - je t'imagine si souvent criant de plaisir sous mon corps brûlant

Je reste à l'horizontale, tes mains s'agitent dans cet espace si restreint, le désir... Je le sens à présent dans chaque sourire, je meurs un peu plus chaque seconde à force d'attente... Sortir de moi, sortir de toi puis revenir, plus sûrement, et patiemment former un seul corps, interdit.

Je reste à l'horizontale...

Posté par Khleos à 13:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Sans Nom

Poster un commentaire