28 janvier 2011

Encore.

Parfois j'ai l'impression d'être tout ce dont j'ai peur, un fantasme cauchemardesque de ce qui me hante... Ou simplement de n'être rien, une vague subjective transportée par le courant de mes sentiments, un néant que l'on rempli d'erreurs. Il y a des jours où je me sens invincible, et je regarde devant moi. Des visages, des figures celles autres que je ne connaitrais jamais et la mienne que je fixe dans le miroir des vitrines. Je me fonds doucement dans la vie que je dois construire, j'imagine un lendemain encore amoureux et je pense à toi. C'est si dur de penser que je t'appartiens je sais qu'il ne faut pas le dire et encore moins l'écrire mais voila, le piège s'est refermé, je suis seule et je ne sais si je dois t'attendre ou mutiler mes évasions érotiques, mes souvenirs si proches et mon corps en feu, en manque de tes yeux et de ta peau. Est ce un jeu terrible ou un drame ? Tu me hantes et je te possède à mon tour.

Lorsque tu pars, il ne reste que moi. Je croule dans le vide, je doute de tout, tu es ma seule sincérité, la confirmation de mon existence, tu es l'Autre définitif. Non, non, je ne m'oublierai pas. Laissons nous le droit des contradictions, du "je t'aime moins que moi" juste parce que le temps passe et que nous ne pouvons former un seul corps... Nous nous retirerons toujours l'une de l'autre.

Posté par Khleos à 19:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Encore.

Poster un commentaire