18 mars 2010

Point de suspension et dévience(s).

(...) S'éteind... Résonnance puis raisonnance. Il faut que je mente. Garder cette imagination que je ne cesse pas de repousser puis d'attiser depuis un temps indéfini. Temps, je ne veux pas que tu suspendes ton vol. Transporte moi... Vers la véracité ou la férocité. Qu'importe je vis, j'aime, devrais-je m'excuser ? (...) Sensation, physique - appréciation, mentale, ce besoin -physique et mentale- par les pensées puis les gestes, enfin, le passage à l'acte. Et je me lance des défis sans cesse, je m'amuse à planter des barrières... [Lire la suite]
Posté par Khleos à 19:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 mars 2010

Vide

Passe le temps, je gribouille, J'attends le mot, définir le silence, Je dis, fais, je ne tire aucune conclusion, A tout ce que je pense j'écris MERDE. Aux sentiments, désirs, je me retire. Tristement, je comprends le vide, la constatation d'un espoir indicible ... J'oublie ton nom, j'oublie le mien et que cesse toute représentation : perception perpetuelle et circulaire. L'observation n'est pas une suffisance, il me faut des mots, des mots des mots. J'écris TOI et je ne me souviens plus ni pourquoi ni comment j'en suis arrivé là.
Posté par Khleos à 15:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]