12 mars 2010

Vide

Passe le temps, je gribouille, J'attends le mot, définir le silence, Je dis, fais, je ne tire aucune conclusion, A tout ce que je pense j'écris MERDE. Aux sentiments, désirs, je me retire. Tristement, je comprends le vide, la constatation d'un espoir indicible ... J'oublie ton nom, j'oublie le mien et que cesse toute représentation : perception perpetuelle et circulaire. L'observation n'est pas une suffisance, il me faut des mots, des mots des mots. J'écris TOI et je ne me souviens plus ni pourquoi ni comment j'en suis arrivé là.

Posté par Khleos à 15:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Vide

    Connaissez-vous la revue de la nouvelle inédite L'ENCRIER RENVERSé et son concours de nouvelles gratuit?

    Vous pouvez consulter notre blog :
    http://encrierrenverse.canalblog.com/

    Posté par Encrier, 12 mars 2010 à 16:15
Poster un commentaire